Poivre long rouge de Kampot
search
  • Poivre long rouge de Kampot
  • Poivre long rouge de Kampot

Poivre long rouge de Kampot

Le poivre long rouge de Kampot est une variété de poivre originaire de la région de Kampot au Cambodge. Il est cultivé de manière artisanale et est réputé pour sa qualité supérieure et sa saveur unique. Ce poivre est fabriqué à partir des baies de poivre long récoltées à maturité. En cuisine, le poivre long rouge de Kampot moulu est utilisé pour assaisonner une variété de plats.

Il a une saveur complexe avec des notes de fruits, de bois et de chaleur modérée. Il est couramment utilisé pour rehausser la saveur des plats de viande, de volaille, de poisson, de légumes et de fruits de mer. Sa saveur unique en fait un ingrédient prisé pour ceux qui recherchent une expérience gustative différente et subtile.

17,90 €
TTC Livraison entre 24 et 48h
Conditionnement : 90g
Quantité
En Stock

 

Sécurité

 

Livraison

 

Une Question ?

Description du poivre long rouge de Kampot :

 

Je suis principalement originaire d'une commune du district de Chhuok appelée Taken Kosla, située au nord du mont Bokor au Cambodge, entre 100 et 200 mètres d’altitude. C’est une région voisine de la province de Kampot où pousse le fameux poivre de Kampot protégé par une IGP (Indication Géographique Protégée).

Et dans le reste de la gamme des poivres de Kampot en grains, venez également découvrir :

-          Le poivre blanc de Kampot

-          Le poivre noir de Kampot

-          Le poivre rouge de Kampot

 

Je suis à l’instar du poivre de Likouala ou encore du poivre de Kerala Wayanad, un poivre rare aux notes aromatiques exceptionnelles.

On me connait sous diverses appellations telles que poivre de Kosla ou encore Daï Plaï ( signifiant « bras court » en Khmer et bien évidemment celle de poivre long rouge de Kampot.

J’appartiens à la famille Piper Retrofactum (ou Piper officinarum), proche cousin des Piper Longum dont fait partie le poivre long de Java.

Et comme tous les poivres, je passe par différents niveaux de maturité. Au fil du temps, ma robe verte initiale laisse place progressivement à un rouge bien vif à maturité à tel point qu’au premier abord il n’est pas rare que l’on me confonde avec un piment.

Côté goût, on peut dire que caractériser ma saveur n’est pas chose simple.

Au nez, mon parfum se veut envoûtant avec de délicieuses notes boisées et florales, une sorte de doux mariage de cannelle, safran et de rose.

En bouche, l'attaque est véritablement chaleureuse et suave. On retrouve des notes de cacao, de fève tonka mais aussi de miel. A l’instar d’un poivre noir, mon piquant se veut chaud. Je possède également une exceptionnelle longueur en bouche. Une fois l'effet piquant dissipé, les arômes sont encore très présent en bouche même 3-4 minutes après en avoir croqué une baie.

 

Utilisation culinaire du poivre long rouge de Kampot  :

 

Si de par mon empreinte aromatique je reste un poivre d’exception, mon utilisation culinaire s’étend à l’instar de bon nombre de poivres, à tous les plats.

Vous pouvez utiliser mes longues baies rouges de différentes manières :

-          tel quel c’est-à-dire entier

-          cassé en 2 ou 3 morceaux

-          concassé au mortier

-          moulu au moulin à café ou à l’aide d’un mixeur

-          ou bien encore râpé à l’aide d’une râpe à muscade

 

Je supporte bien la cuisson même si pour exalter comme il se doit mon parfum rien de mieux que de me moudre et me saupoudrer sur vos plats à la dernière minute.

 

Dans les plats salés, je viendrai parfumer vos sauces comme par exemple une sauce au vin rouge, mais aussi vos marinades. Prenez 2 ou 3 baies puis cassez les en 2-3 morceaux et laissez infuser directement dans vos plats mijotés.

Moulu, comme n'importe quel poivre, je viendrai relever toutes les viandes, qu’elles soient blanches et rouges.

Dans les plats sucrés, je viendrai apporter une délicate saveur tirant sur la cannelle à vos desserts à base de fruits (compote, salade, tarte…) mais aussi à vos desserts à base de chocolat (brownie, fondant, mousse, gâteau…) à l’instar du poivre de Sichuan ou du poivre Timut. Pour cela, il vous suffit de moudre une ou deux de mes longues baies de Kampot et de les ajouter à votre préparation.

Et concernant les recettes sucrées-salées, il faut savoir que je me marie à merveille avec le miel ou encore la sauce aigre-douce, deux grands classiques de la cuisine asiatique.

Je viendrai également rehausser le goût de vos accompagnements (pâtes, riz, légumes ou encore pomme de terre…) mais aussi des produits de la mer et particulièrement le thon, le saumon et les poissons gras.

 

Pour la petite Histoire du poivre long rouge de Kampot :

 

La liane du poivre long pousse à l'état sauvage dans la province du Kampot. Depuis l’origine, elle est délaissée en cuisine au profit du poivre en grains (piper negrum).

Ainsi mon utilisation par les Khmers s’est pendant longtemps limitée à des rites traditionnels ou bien encore à la préparation de l’alcool de riz.

Mais avec cette course effrénée des occidentaux aux nouvelles saveurs, la donne a changé depuis quelques années. Ma culture au Cambodge s’est donc véritablement développée.

Et pourtant, il faut savoir qu’au Japon, au Vietnam ou encore en Inde, la culture du poivre long est déjà bien répandu dans certains territoires. Les agriculteurs le cultivent dans les bois de manière à profiter de l’ombre des arbres et d’un environnement humide pour une culture sans fertilisation et irrigation.

Ce qui différencie ma culture de celles de ces autres poivres longs s’est bien évidemment cette notion de terroir et de savoir-faire. Dans la région du Cambodge d’où je suis originaire, seulement une vingtaine de familles me cultive.

Enfin, il faut savoir qu’historiquement, je suis sans nul doute le premier poivre arrivé en Europe au temps des Romains rapporté par les commerçants Arabes. Utilisé en cuisine et en médecine traditionnelle, j’ai rapidement été délaissé au profit du poivre noir jusqu'à quasiment tomber dans l’oubli sans l’abnégation de quelques passionnés en quête de saveurs plus sauvages et rares.

 

Chiffres clés du poivre long rouge de Kampot :

 

Aucun chiffre à communiquer.saupoudrer sur vos plats à la dernière minute.     Pour la petite Histoire du poivre noir de Kerala Wayanad :   Le Kérala, cette région sur la côte de Malabar est réputée pour être un véritable paradis des épices. Les chiffres sont assez parlant puisque pas moins de 70% de la production indienne d’épices vient de cette région. Il faut savoir qu’au début du 18ème siècle, les anglais fort de ce constat ont érigé une sorte de forteresse pour contrôler le commerce de mon petit grain et celui de bien d’autres épices également.     Chiffres clés du poivre noir de Kerala Wayanad :   Aucun chiffre à communiquer.

Fiche technique

Traces
CELERI
GLUTEN
MOUTARDE
SESAME
SULFITES
ISBN
EAN13
UPC
Poivre long rouge de Kampot
Avis à propos du produit
0
1★
0
2★
0
3★
1
4★
20
5★
10/10


Basé sur 21 avis

  • 5

    Parfait

  • 5

    Du bon, du bon du bon, que dire de plus

  • 5

    Idem

  • 5

    RAS

  • 5

    iop

  • 5

    Bien

  • 5

    Ok

  • 5

    Plus fort que le poivre de sarawak, il fait merveille dans les plats plus relevés en particulier asiatiques tout en respectant le goût : il faut le doser parcimonieusement pour respecter la saveur du plat

  • 5

    Ok

  • 5

    Plus doux que le kampot noir..mais bien parfumé .



Vous aimerez aussi